Qu’est-ce que le webmarketing ?

Le déploiement d’internet, la multiplication des supports et le caractère interactif du web ont transformé la relation de l’entreprise avec ses différents publics, et par conséquent les stratégies de marketing qui ont du s’adapter rapidement à ce nouvel environnement. Aujourd’hui, cette relation va bien au-delà du simple site web. Internet constitue un espace en révolution permanente qu’il faut tenter de conquérir par la mise en place de stratégies.

 

« C’est toute une présence qui doit se repenser autour de l’apport essentiel du web, l’échange et la participation »

Marie-Hélène Westphalen

 

Qu’est-ce que le webmarketing ?

 

Définition

Le webmarketing désigne un ensemble de techniques relevant à la fois du marketing, de la communication, de la vente et des statistiques appliquées aux différents supports et canaux numériques. Ces techniques seront au service de l’élaboration d’une e-reputation soignée et de la création d’une relation durable avec des clients. Le webmarketing utilise finalement les différents leviers du web comme moyen d’atteindre des objectifs propres au marketing.

 

Objectifs

Le modèle des 5S, élaboré par Chaffey & Smith en 2008, permet de définir les principaux objectifs du marketing digital, point d’appui à l’élaboration d’une stratégie :

  • Sell (vendre, augmenter les ventes)
  • Serve (servir, ajouter de la valeur)
  • Speak (parler, se rapprocher des clients)
  • Save (économiser et réduire les coûts)
  • Sizzle (dynamiser, étendre la marque)

Progressivement, il s’agira entre autre de :

  • Générer du trafic qualifié
  • Fidéliser ses clients
  • Augmenter sa notoriété
  • Convertir des prospects en clients

Quels sont ses outils ?

Différentes méthodes existent pour atteindre ces objectifs :

Emailing et Newsletter

Emailing et newsletter se distingue par leur vocation différente.
En effet, l’emailing est une campagne marketing dont la principal objectif est l’augmentation du chiffre d’affaire. Ici, les mails ne sont pas souhaités par les destinataires et peuvent donc être assimilés à des spams. C’est la raison pour laquelle l’émetteur doit faire preuve d’originalité et de stratégie pour susciter l’intérêt du lecteur et le conquérir.
Contrairement à l’emailing dont la fonction est principalement commerciale, la newsletter est un mail informatif régulier reçu par des clients suite à une inscription. Il s’agit d’informations ciblées, souvent relatives à l’actualité de l’entreprise. La newsletter s’avère être un moyen efficace de fidéliser ses clients, d’entretenir la relation avec les abonnés ou encore de générer des visites sur son site.

 

Display

Le display désigne une forme de publicité digitale, qui décline la présence d’une marque sous la forme d’encarts publicitaires. Ces formats publicitaires utilisent des éléments graphiques (bouton, habillage, bannière) et se distinguent ainsi des liens commerciaux. Les campagnes display poursuivent plusieurs objectifs dont les principaux sont d’augmenter le trafic de son site internet et d’optimiser sa notoriété sur le web. Cependant, cette méthode peut parfois être jugée trop intrusive par les internautes.

 

Référencement (SEO)

Le référencement (ou SEO) est l’une des tactiques majeures du marketing digital. Elle désigne l’ensemble des techniques dont le but est de bien positionner son site dans les pages de résultats d’un moteur de recherche, atout majeur lorsque l’on sait qu’un grand nombre d’utilisateurs ne vont pas plus loin que la première page. Optimiser le référencement permet de générer un trafic qualifié. En revanche, une sur-optimisation peut produire l’effet inverse, c’est-à-dire être  »banni » des résultats de Google par exemple.

 

Réseaux sociaux (SMO)

Le SMO (Social Media Optimization) est une ensemble de techniques et d’actions dont le but est d’accroître sa notoriété sur les réseaux sociaux. Ces réseaux sociaux ont obligé les entreprises à repenser leurs pratiques. Les entreprises ne peuvent plus les ignorer : elles doivent être présentes pour aller à la rencontre de leurs cibles. Outre le fait qu’une présence réussie ait des conséquences positives sur le chiffre d’affaires, les réseaux sociaux donnent la possibilité aux entreprises de se faire connaître au-delà des limites spatiales et temporelles et permettent un dialogue direct.

 

Affiliation

L’affiliation est une technique marketing qui consiste en un système d’échange entre un annonceur et un affilié, c’est-à-dire un site partenaire qui va permettre à l’annonceur de promouvoir son offre par le biais de liens ou de bandeaux. Pour encourager la mise en place de ces partenariats, il faut être en mesure de proposer une rémunération à la performance. Il s’agit d’une forme de monétisation intéressante qui peut permettre de générer un chiffre d’affaires.




Toutefois, l’évolution des comportements mêlé à l’évolution des technologies oblige une diversification des pratiques, qui deviennent de plus en plus autonomes. De nouvelles tendances émergent chaque année. Aujourd’hui, on parle d’Inbound Marketing ou au contraire d’Outbound Marketing, de marketing automation, de brand content, de social selling…

 

Mise en place d’une stratégie

 

Les actions de marketing digital doivent produire des résultats concrets. Pour cela, une bonne stratégie doit être pensée en amont. Voici donc quelques étapes essentielles :

 

Analyser la situation

Toute conception de stratégie de marketing digital doit commencer par une phase d’analyse et d’introspection. Cette première étape à pour objectif d’analyser son entreprise, son activité, l’environnement concurrentiel et l’état du marché.
Pour cela, il est possible de s’appuyer sur des outils d’analyse de type SWOT. L’acronyme est issu de l’anglais pour Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités) et Threats (menaces). Ainsi, la matrice SWOT permet de visualiser vos forces, vos faiblesses, les opportunités à saisir et les menaces possibles. Il s’agit alors d’une liste d’informations qui repose sur une étude de facteurs internes et externes qui permettra d’accompagner l’entreprise dans sa transformation digitale.

Définir des objectifs

Une phase de définition des objectifs peut alors être engagée. Optimiser sa notoriété, générer du trafic sur son site ou gagner des parts de marchés ? A ce jour, la méthode SMART est une méthode efficace, facile à appliquer et simple à retenir pour identifier clairement des objectifs à atteindre. Cependant, les moyens pour atteindre ces objectifs ne sont pas évoqués, bien qu’essentiels à toute gestion de projet.

 

Connaître ses cibles et leurs attentes

Le consommateur doit être mis au centre du dispositif. Le persona permet une représentation fictive, basée sur des analyses rigoureuses et des données démographiques et comportementales. La mise en place de ce persona résulte d’un questionnement quant à la cible :

  • Qui est-elle ? (données biographiques et démographiques)
  • Quels sont ses besoins?
  • Qu’est-ce qui va conduire le persona à acheter le produit / service?
  • Qu’est-ce qui fait qu’il va plutôt se diriger vers la concurrence ?
  • Qu’est-ce qui va influencer ces choix ?

C’est donc un outil stratégique qui permet à l’entreprise de mieux comprendre les comportements, les besoins et les motivations qui animent leurs clients. Ainsi, elle peut adapter ces contenus et mieux orchestrer ces actions.

 

Planifier des actions

 

« Une vision sans action n’est qu’une hallucination. »

Michael Kami

La méthode POEM s’avère être très utile lors de la mise en place d’une stratégie digitale. Elle permet d’articuler des actions concrètes selon trois catégories : Paid Media, Owned Media et Earned Media. L’articulation POEM permet à l’entreprise de gérer son bugdet en visualisant les différents canaux digitaux sur lesquels elle souhaite être présente, tout en prenant conscience que ces derniers sont interconnectés.

 

  • Paid Media : Leviers marketing payants (référencement payant, publicité, affiliation…) qui vont notamment permettre de promouvoir des contenus « Owned Media » et de générer du « Earned Media ».
  • Earned Media : Interactions produites par les internautes via les canaux numériques (partages, commentaires, avis…)
  • Owned Media : Contenus produits par l’entreprise elle-même (site, blogs, podcast, forums…)

 

Analyser les performances

Mettre en place une stratégie ne suffit plus : il faut ensuite être en mesure d’analyser ses résultats, ses performances, son impact. Votre visibilité s’est-elle améliorée ? Quels sont les contenus qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas ? Où les cibles sont-elles les plus actives ? Cette phase d’analyse permettra ensuite à l’entreprise d’affiner et perfectionner sa stratégie au fur et à mesure.




Références :
  1. Stéphane Truphème, Philippe Gastaud (2017).La boîte à outils du Marketing Digital
  2. Claire Gayet et Xavier Marie. Web marketing et communication digitale. 60 outils pour communiquer efficacement auprès de ses cibles.

 

Site consultés :
  1. agoravita
  2. webmarketing-com
  3. digitiz
  4. fructusweb
  5. blog.comexplorer
  6. inboundvalue